Logo GALERIE MICHEL CABOTSE - Tableaux d'artistes francais et etrangers XIX XX
Accueil
Actualités
Galerie
Contact


 GALERIE MICHEL CABOTSE - Puce Tableau Tableau
 GALERIE MICHEL CABOTSE - Puce Sculpture Sculpture
 GALERIE MICHEL CABOTSE - Puce Dessin Dessin

Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

Publicité précédente
Publicité suivante

Page précédente
Retour
Nu debout (vendu)
Sypiorski, Antoine (1890-1963)


Date : 1931
Dimensions : 195 x 98 cm (77x38 1/2 in.)
Envoyer par e-card à un contact

Powered by Zoomify
Antoine De Sypiorski, est un peintre de nus, de portraits et de paysages.
Il naît de parents polonais, son père était interne à l'asile de St Dizier. Sur son acte de naissance, il naît sous le nom d'Elisée, Antoine, Henri Szczypiorski.
Il est docteur en médecine. Il est décoré de la médaille militaire pour ses faits d'armes durant la première guerre mondiale, dont il reviendra blessé, et sera fait Chevalier de la Légion d'Honneur.
Le 15 juillet 1919, par jugement du tribunal de Wassy, son nom patronymique devient De Szczypiorski, nom qu'il francisera par la suite pour devenir De Sypiorski.
Il expose à Paris, aux Salons de la Société Nationale des Beaux-Arts, des Indépendants, d'Automne à partir de 1927 et des Tuileries à partir de 1930, et à "La Samothrace" chez G.Petit. Il a exposé, autrefois, sous le pseudonyme d'Antek.
"La critique a fréquemment signalé la construction plastique, la vérité des formes, l'exactitude des femmes peintes par Sypiorski. Il possède à un rare degré la science de l'anatomie dans l'art - n'est il pas médecin - et rien n'est laissé aux hasards des emballements picturaux. Ses efforts pour rendre la beauté féminine ont été fréquemment louangés par Gustave Kahn. Il est le peintre des précisions, des réalités, sans porter atteinte à la beauté et tout en gardant une heureuse sobriété des couleurs. C'est un grand peintre à la fois naturel, puissant et synthétique, en pleine possession de sa forme et de son métier." dixit le dictionnaire biographique Edouard Joseph 1933, qui reproduit page 331, une photographie de ce tableau.
Porte un numéro de salon : 1999.

Bibliographie : Benezit 1999, Edouard Joseph 1933. (reproduit page 331)


Liens
Login : Mot de passe